Dossiers pédagogiques

Les monuments aux morts en Ariège après la Seconde Guerre mondiale : l’Ariège a participé à l’hommage rendu au courage des combattants et à leurs familles en deuil en élevant des lieux de mémoire, les monuments aux morts. Les nombreux documents conservés aux Archives départementales l’attestent.

Les Ariégeois d’Outre-Mer : certains ariégeois, poussés par la nécessité et aussi, pourquoi pas, par le grand souffle de l’aventure, sont partis bien loin de leur terre découvrir par delà les mers des mondes qui n’ont pas toujours été accueillants. De ce mouvement qui a marqué notre département parfois négativement en contribuant au déclin démographique, il resta aux Archives de l’Ariège de nombreuses traces, listes nominales de candidats au départ, maintenant sans visages, descriptions officielles des difficultés par eux rencontrées.

Pour aborder la loi de Séparation des Eglises et de l’Etat, le service éducatif de l’Ariège propose de partir de la célèbre photo du parvis de l’église de Cominac où, en mars 1906,des ours défendent l’entrée de l’édifice lors de l’arrivée des agents de l’Etat (du service administratif des Domaines) venus procéder à l’inventaire des biens mobiliers et immobiliers du culte conformément à la loi qui vient d’être promulguée le 9 décembre 1905.

doc 1 (Agrandir l'image).

Retour

  • Haut de page